Coin Culture,  Focus France

Confinement : comment se cultiver à la maison ?

comment se cultiver à la maison confinement
Photo by Sigmund on Unsplash

Cela n’a pas échappé à ton œil de lynx : la France est à nouveau confinée depuis le 30 octobre et pour au minimum quatre semaines. Face à une telle nouvelle, une des questions que tu te poses (entre un million d’autres) est : comment se cultiver à la maison ?

Car oui, un nouveau confinement ça veut aussi dire la fermeture de tous les musées, les bibliothèques, les salles de théâtre, les cinémas et plus ou moins tous les établissements proposant de la culture et du divertissement.

Mais ne t’inquiète pas, il existe un formidable outil qu’on appelle internet qui permet de continuer à se cultiver gratuitement depuis son canapé.

 

Suivre des formations gratuites

 

suivre des formations en ligne
Photo by Green Chameleon on Unsplash

La plateforme Fun Mooc est un antre de connaissances qui permet à qui le souhaite de s’inscrire à des cours gratuits en ligne. Langues, philosophie, histoire, marketing, droit… Les thèmes abordés sont plus que variés et chacun saura trouver mooc à son pied.

Le moteur de recherche est très bien fichu et permet de trier les cours par thèmes mais aussi par date : déjà commencé, inscription ouverte, à venir… L’idée est de s’inscrire à un mooc, puis de suivre les différentes étapes du cours à ton rythme, sans pression ni deadline. Ça tombe bien, t’as pas grand-chose de prévu pour les prochaines semaines.

 

Voir des concerts et des spectacles

 

confinement comment se cultiver à la maison concert et spectacle
Photo by Vishnu R Nair on Unsplash

Sur le site d’Arte, il est possible d’accéder à des centaines de rediffusions de concerts. Ils sont classés par genres (jazz, pop rock, rap, metal…) mais aussi par collections. La chaîne met aussi à disposition des spectacles d’opéra, de danse, des récitals.

L’offre est accessible aux mélomanes comme à ceux qui n’y connaissent pas grand-chose. De nombreux artistes mainstream sont d’ailleurs présents sur la plateforme (Hatik, Orelsan, Drake, Selah Sue…).

France TV propose le même style d’offre avec Culturebox qui regroupe de nombreux concerts en replay (comme ceux du Pitchwork Festival), des programmes courts de vulgarisation, de la danse, des documentaires, de l’opéra ou encore du théâtre.

Si ton truc c’est plutôt l’humour, je te conseille de profiter de tous les spectacles de stand-up disponibles en streaming. Sur Netflix, tu pourras par exemple retrouver Hexagone de Fary, la série Humoristes du Monde avec Shirley Soignon et Tania Dutel ou encore mon préféré : Nanette de Hannah Gadsby.

Pour des options moins payantes, voire carrément gratuites, va faire un tout du côté de Youtube pour découvrir l’intégralité du spectacle Killing Joke de Dédo ou encore les nombreuses vidéos du Montreux Comedy Festival.

 

Visiter virtuellement des musées

 

visiter virtuellement des musées
Photo by Andrew Neel on Unsplash

Comme lors du premier confinement, de nombreux musées ont adapté leur offre pour proposer des visites virtuelles et gratuites. Le Louvre partage ainsi l’ensemble de sa collection en ligne. Le musée met aussi à disposition des conférences sur l’art, ainsi qu’un MOOC mené par un conservateur en charge de la sculpture.

Le Château de Versailles propose quant à lui de nombreux jeux sur son site : devinettes, mots-croisés ou encore puzzles pour se cultiver. Des expositions virtuelles sont aussi accessibles ainsi qu’une visite en 3D des différentes pièces de la demeure royale.

Le Centre Pompidou possède aussi une grande offre digitale. Expositions en ligne bien sûr, mais aussi des web-séries sur Youtube comme Quèsaco, en partenariat avec TV5 Monde, qui raconte l’histoire d’œuvres emblématiques en deux saisons. À découvrir également : « Un podcast, une œuvre » qui analyse l’art sous le prisme des grandes questions de société.

Passons à la Maison Européenne de la Photographie qui offre une multitude d’options pour la famille avec des livrets, podcasts et activités créatives permettant d’apprendre la photo. Chaque semaine, le musée met en ligne la programmation de la Nocturne du Jeudi avec divers documentaires, rencontres d’artistes ou podcasts.

Puisqu’il n’y a pas que Paris, notons aussi l’initiative du Mucem à Marseille, qui partage chaque lundi soir une émission en direct sur Facebook et Youtube. Du 2 novembre au 30 avril, les Lundis d’Après permettent de discuter de l’avenir autour de débats, documentaires, images d’archive et recettes en live.

Plus international ? Direction Tokyo pour découvrir le Musée du Studio Ghibli qui a mis en ligne des visites virtuelles sur sa chaîne Youtube.

 

Aller à la bibliothèque

 

confinement comment se cultiver à la maison
Photo by Patrick Tomasso on Unsplash

Le site de la Bibliothèque Nationale de France dispose d’énormément de ressources en ligne. Des expositions, pour commencer : littérature, histoire, architecture, photographie… Mais aussi une banque d’images très fournie sur divers thèmes : géographie, curiosités, sciences, arts, etc.

En plus de tout ça, la BNF propose Gallica : une médiathèque en ligne accessible à tous. Au programme : des jeux, des fonds d’écrans, des pages de presse, des coloriages, des images, des vidéos… Et aussi bien évidemment, des livres.

 

Apprendre une langue étrangère

 

apprendre une nouvelle langue étrangère
Photo by Element5 Digital on Unsplash

Le confinement est l’occasion rêvée d’utiliser son temps libre pour apprendre une nouvelle langue : anglais, espagnol, italien, russe ou finlandais pour les plus exotiques d’entre nous.

Sur Duolingo, tu peux accéder à des quiz sur différentes thématiques pour apprendre un maximum de vocabulaire. L’application t’envoie des alertes quotidiennes pour assurer un apprentissage régulier. Rassure-toi, pas besoin de passer ta vie sur l’appli : 5 ou 10 minutes par jour suffisent pour voir de réels progrès sur plusieurs semaines.

Dans un autre genre, Qioz est une initiative de la région Ile-de-France qui permet d’apprendre une langue en regardant des extraits de films ou de séries. C’est vachement plus sympa d’apprendre l’espagnol avec Narcos qu’avec une fiche sur les verbes irréguliers. Si le concept est original et intéressant, il semble pour le moment n’être accessible qu’aux résidents d’Ile-de-France.

 

Jouer en ligne

 

jouer en ligne confinement
Photo by Cookie the Pom on Unsplash

Parce qu’il n’y a pas que l’école dans la vie, finissons cet article sur une note plus ludique. De nombreux sites permettent de jouer en ligne seul, avec des amis ou même avec des inconnus avec autant de temps libre que toi.

Wolfy est un site de loup-garou en ligne. La plateforme te permet de rejoindre des parties publiques avec ou sans micro pour jouer avec des inconnus. Il est également possible de créer sa propre partie privée et d’inviter ses amis grâce à un lien. Le concept, tu le connais : griller les loups ou te faire griller.

Pour les adeptes du blind test, direction Massive Music Quiz pour affronter des inconnus sur plusieurs playlists classées par époque, genre musical ou popularité. L’idée est d’être le plus rapide à reconnaître un titre (et les gens sont chauds). Le site est gratuit mais il est obligatoire de créer un compte pour jouer.

Pour finir, Skribbl.io est une sorte de pictionary en ligne qui consiste à faire deviner un mot en le dessinant (ou bien à deviner le mot caché derrière le dessin d’un autre joueur). Là encore, tu peux rejoindre une partie publique ou de jouer en privé avec tes amis. Le plus dur sera de ne pas se vexer des réflexions faites sur tes talents de dessinateur.

 

Le coronavirus a déjà fortement impacté l’industrie du tourisme, mais il n’y a pas de raison qu’il impacte également ta culture !

En espérant que cette liste d’activités culturelles te soit utile pour occuper tes longues semaines de confinement (en dehors de tes horaires de télétravail, bien sûr). On se retrouve très vite sur le blog pour plus d’articles pour survivre au confinement partie 2 !

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.