REXpédition

Oslo en solo

DSC 0940 1024x683 - Oslo en solo
hei og god lesing (va sur Google Trad petit feignant)

Je t’ai déjà parlé de mon amour du voyage en solitaire. Laisse-moi te parler d’une destination qui reste à ce jour l’une de mes préférées : Oslo, capitale de la Norvège. Depuis plusieurs années, je rêvais des pays nordiques sans jamais oser me lancer. J’ai donc décidé d’y aller (un peu trop) fort en me lançant direct dans un séjour en plein mois de janvier dans une ville où le soleil se couche à 16h.

Je te raconte.

 

Day 1 : La découverte

 

Fraîchement (c’est le cas de le dire) atterrie dans la capitale, je m’en vais découvrir mon airbnb, situé dans la banlieue de Bærum à 20-30 minutes de la ville. Résultat : un studio adorable, cosy comme dans mes rêves, perché dans les hauteurs du quartier pour m’offrir une jolie vue des environs enneigés.

La neige, on en reparlera.

DSC 1043 Modifier 2 1024x683 - Oslo en solo
Coucher de soleil sous le regard des statues

Après m’être installée, je me dirige vers Vigeland dans le centre-ville pour observer le coucher de soleil à 15h (oui). Ce petit coin à l’intérieur du grand parc Frogner présente plus de 200 statues du même artiste : Gustav Vigeland. C’est la plus grande installation de ce type au monde et elle présente des hommes, femmes et enfants entremêlés dans une représentation des différentes étapes de la vie. Un peu chelou mais très beau.

DSC 1037 1024x683 - Oslo en solo
Je ne me sentais plus si seule tout d’un coup

Le coucher de soleil se contemple au pied d’un monolithe de 17 mètres de haut surplombant le parc. Une vue privilégiée sur toute la ville, soit un bon moyen de démarrer ce petit séjour.

 

Day 2 : La culture à ma manière

 

70331872 531890517580225 6831622277197463552 n 1024x768 - Oslo en solo
Franchement, pas dégueu

Je vis mon premier réveil en Norvège et – le hasard faisant bien les choses – le soleil se trouve être aussi lève tard que moi. Aux alentours de 9h, je peux donc admirer mon premier lever de soleil sous la neige : magique.

DSC 1121 Modifier 1024x760 - Oslo en solo
Double dose de beauté

Je me mets en route vers la rivière Akerselva qui traverse la ville et qui m’amène à l’entrée du quartier Grünerløkka. Plus facile à admirer qu’à prononcer, cette ancienne zone industrielle est aujourd’hui un nid à street art, cafés bobo et boutiques vintage. En tant que parisienne, tu t’en doutes : j’adore.

DSC 1193 Modifier 1024x686 - Oslo en solo
Le roi surveille la ville

Changement d’ambiance en arrivant au Palais Royal d’Oslo pour observer la relève de la garde à 13h. Perché sur la colline Slottsbakken, le palais est la résidence officielle de la famille royale et n’ouvre donc au public que l’immense jardin qui l’entoure. Mais crois-moi, c’est déjà bien suffisant.

Comme j’aime les musées chelous, je retourne à Grünerløkka pour me rendre à Popsenteret, musée d’histoire de la musique. Très intéressant mais surtout interactif, je le conseille assez peu aux voyageurs solitaires. Parce que c’est toujours plus fun de créer sa jaquette ou d’enregistrer une chanson quand on est accompagné.

71385789 1837793346345689 1643241576777908224 n 1024x768 - Oslo en solo
coucou les enfants

Pour me consoler, rendez-vous au Magic Ice Bar, un lieu féérique au cœur de la ville. Entièrement fait de glace, le bar te propose un petit verre emmitouflé dans ta parka à -8°C. Des sculptures de glace rendant hommage aux artistes norvégiens comme Munch transforment le tout en une expérience semi-culturelle. Même si au final, tu es dans un bar.

 

Day 3 : La beauté d’Oslo

 

DSC 1352 683x1024 - Oslo en solo
comme une envie de rester ici toute ma vie

Je commence cette troisième et dernière journée par ce qui restera sans doute l’une de mes expériences préférées à Oslo : le musée folklorique. Un musée à ciel ouvert pour te promener dans un petit village typiquement norvégien recréé de toutes pièces. Petits chalets en bois, intérieurs d’époque… Une vraie découverte.

Dans un style un peu moins folklorique, direction le quartier de Akker Brygge où se trouve le Centre Nobel (que je n’ai pas visité) et un centre commercial (que j’ai visité). Un quartier populaire avec vue sur le port, sympa pour manger avant de repartir vers plus de culture.

70349350 676421112848853 3084879626359537664 n 1024x768 - Oslo en solo
Opéra me voilà
71244963 502970843872458 1031707305491562496 n 768x1024 - Oslo en solo
un moment féérique

Incontournable d’Oslo, l’Opéra est un bâtiment unique, moderne et surprenant. À l’intérieur, les plus grandes représentations artistiques de Norvège et une architecture élégante à ne pas louper. À l’extérieur, un toit accessible à qui osera affronter la couche de verglas qui menace de te tuer à chaque pas. Je ne doute pas de la beauté de la vue une fois arrivé en haut. Mais je n’ai pas eu le courage de monter – je reviendrai en été.

En terminant ma dernière visite qui aura été celle – plutôt oubliable – du Château d’Akershus, je me retrouve à vivre quelque chose que je n’oublierai sans doute jamais : une chute de neige à Oslo. Magnifique, incomparable, indescriptible. Sous mes yeux, la ville se retrouve recouverte d’un nuage blanc qui ne fait que décupler sa beauté.

Dernier soir, dernier souvenir : sans doute le plus joli.

 

Oslo te plaira si…

 

Tu n’as pas peur d’affronter le froid et le verglas.

Tu aimes les balades dans la nature tel un petit viking écolo.

Tu vis la nuit, littéralement.

Tu as un bon budget resto (ou tu aimes cuisiner).

Tu as un petit côté hipster bien assumé.

 

DSC 1053 1024x872 - Oslo en solo
vous reprendrez bien un petit coup de coucher de soleil ?

Verdict : Je conseille et conseillerai toute ma vie à quiconque ne craint pas de mourir d’admiration de mettre au moins une fois les pieds à Oslo.

 

Le savais-tu ? Version Oslo

 

  • Tu peux trouver des toilettes publiques aux couleurs de la France en plein centre-ville : liberté, égalité, WC.
  • En janvier, le soleil se lève à 9h et se couche à 15h, ce qui fait un total de 6h de jour.
  • Où que tu sois à Oslo, tu te trouves à moins de 15min à pied d’un espace vert.
  • Les meubles Ikea portent tous les noms d’un lieu norvégien.
  • Oslo est classée parmi les villes les plus chères d’Europe, mais c’est aussi l’une des plus sûres.

 

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.